Les zones suivantes ont été déclarées comme « zones d’alerte élevée ».

Région de Moncton : Moncton, Riverview et Dieppe

Région de Saint-Jean : Saint-Jean, Quispamsis

Les régions de Moncton et Saint Jean ont aussi été déclarées en phase orange par les autorités de la santé publique du Nouveau-Brunswick.

Région de Halifax : Halifax, Dartmouth, Sackville et Bedford

 

Zones d’alerte élevée

Les communautés situées dans les régions où il y a un pic de cas de COVID-19 sont déclarées comme « zones d’alerte élevée ». Dans ces zones, nous mettrons en œuvre des mesures de précaution accrues. Cette approche nous permet de protéger les personnes résidentes et le personnel en contrôlant l’entrée et la sortie d’individus dans nos communautés, tout en continuant de permettre les visites dans les établissements qui ne sont pas touchés par l’éclosion.

Si une communauté est située dans une zone d’alerte élevée, l’équipe de gestion de cet établissement contactera les personnes résidentes et leurs familles pour les informer de la situation, notamment sur les mesures de précaution en vigueur. Normalement, les précautions touchent principalement les visites et consistent des mesures suivantes. Ces mesures temporaires seront évaluées quotidiennement.

  • Dans les établissements de soins de longue durée, de soins pour perte cognitive et d’aide à la vie autonome, toutes les visites à l’intérieur, à l’extérieur et hors site sont temporairement interdites, exception faite des visites de personnes de soutien désignées préalablement identifiées et celles en soins palliatifs.
  • Les personnes résidentes sont permises de quitter l’établissement pour assister aux rendez-vous et doivent subir le dépistage actif dès leur retour.
  • Dans tout autre immeuble de vie de retraite, nous demeurons ouvert uniquement aux visites ayant lieu dans l’appartement de la personne résidente visitée. Les visiteurs reçoivent un masque médical et subissent le dépistage actif dès leur arrivée.
  • Les personnes résidentes sont permises de quitter l’établissement et doivent subir le dépistage actif dès leur retour.
  • Les personnes arrivant d’une zone d’alerte élevée ne sont pas permises de visiter les établissements à l’extérieur de cette zone.

Dans le cadre de notre plan de réponse à la deuxième vague, nous adoptons parfois des mesures de protection avant que les autorités de la santé publique ne les imposent comme directives. Ces décisions sont toujours prises selon notre principe directeur : protéger la santé et la sécurité des personnes résidentes et de notre personnel.

Pour toute question sur les zones d’alerte élevée, veuillez communiquer avec l’équipe de gestion dans votre communauté.