La lettre suivante, de notre conseillère médicale, la Dre Valerie Lewis, a été envoyée aux résidentes et résidents des foyers de soins de longues durée Shannex et leurs familles et mandataires autorisés.


Aux résidentes et résidents des foyers de soins de longues durée Shannex et leurs familles et mandataires autorisés :

Je vous écris aujourd’hui à titre de conseillère médicale de Shannex. J’espère que vous vous portez bien malgré les circonstances difficiles. Même si l’actualité locale et mondiale regorge d’informations sur la COVID-19, je tiens à prendre un moment pour vous parler plus précisément des mesures de préparation mises en œuvre par Shannex et ce que cela pourrait vouloir dire pour votre proche. Cette lettre n’est pas facile à rédiger, et je sais qu’elle n’est pas facile à lire.

Comme vous le savez déjà, il a été nécessaire de cesser les visites, dont celles des familles, dans nos foyers de soins. Bien que vous ne soyez pas là en personne ces jours-ci, je peux vous rassurer que notre personnel travaille inlassablement dans les coulisses pour faire ce qu’il faut afin d’éviter ou de mitiger les effets d’une éclosion. Malgré toutes nos précautions, une éclosion demeure toutefois possible. En raison de cette possibilité très réelle, nous tenons à partager avec vous ce que nous savons sur l’effet de la COVID-19 sur les personnes plus âgées ou ayant des problèmes de santé préexistants.

La COVID-19 est une maladie virale qui se propage comme la grippe; il est donc difficile d’en limiter la propagation, malgré les meilleurs efforts de tous. Nous savons qu’elle peut être particulièrement sévère chez les personnes fragiles ou plus âgées, surtout en présence d’autres conditions médicales. Plusieurs conditions qui contribuent au besoin de soins de longue durée ont aussi une incidence sur la capacité du corps à combattre l’infection à la COVID-19. Les personnes plus âgées et souffrant d’autres problèmes de santé courent un risque beaucoup plus élevé de mourir de la COVID-19, en comparaison aux personnes plus jeunes ou en meilleure santé. Ceci est le cas que la personne réside dans un établissement de soins de longue durée ou pas.

Pour votre proche, l’endroit le plus sécuritaire et le plus confortable pour recevoir des soins est avec nous dans un établissement de Shannex. Les médecins ailleurs au Canada et au monde ont découvert qu’il y a peu d’avantages associés à l’hospitalisation de personnes âgées et fragiles atteintes de la COVID-19. En particulier, les tentatives de RCR (réanimation cardiorespiratoire) ont peu de chances de réussir chez les personnes âgées et fragiles atteintes de la COVID-19, et la survie de ces personnes est peu probable, même quand elles reçoivent des soins intensifs. Nous considérons aussi la probabilité de nuire à la personne, car les interventions hospitalières causent souvent un traumatisme physique et émotionnel. Enfin, en examinant l’ensemble de ces bienfaits et ces torts, nous tenons aussi compte du risque d’infection pour les autres personnes résidentes, le personnel et les fournisseurs de soins, ainsi que pour la communauté plus large.   

Nous mettons aussi en œuvre des mesures de protection supplémentaires pour éviter autant que possible les transferts à l’hôpital non liés à la COVID-19, afin de mitiger le potentiel d’infection à la COVID-19.

Nous nous préparons à prendre soin de toute personne résidente qui tombe malade de la COVID-19 dans nos zones de soins désignées (ZSD) régionales. Ces ZSD régionales sont conçues pour gérer cette maladie et suivront les principes de soins fournis par les autorités de la santé locales. Ces directives orienteront nos décisions relatives à l’évaluation des personnes résidentes pour des traitements ou une évaluation de soins aigus. Plusieurs personnes en établissement de soins de longue durée y sont en raison d’une fragilité accrue, et ne satisferaient probablement pas aux critères nécessaires pour le transfert aux unités de COVID-19 dans les hôpitaux ou aux soins intensifs, car leur survie serait peu probable. Nous voulons vous rassurer que si votre proche tombe malade, notre priorité ultime est d’assurer son confort et la prestation de soins de qualité tout au cours de la maladie.

La majorité des symptômes de la COVID-19 sont associés à la toux, à la fièvre et à l’essoufflement. Même si plusieurs de ces symptômes peuvent être gérés, certaines personnes résidentes peuvent rapidement développer une pneumonie sévère dont le seul traitement est de nature palliative. Les soins offerts dans ces cas seront orientés par notre programme de soins palliatifs et les directives des autorités de la santé locales. Quoique, présentement, aucun traitement n’existe pour la COVID-19, il existe des médicaments et des traitements pour les symptômes qui seront fournis par l’équipe de Shannex. Les personnes résidentes atteintes recevront les liquides et les nutriments nécessaires pour maintenir leur confort. Notre personnel infirmier très compétent possède une grande expérience dans le domaine des mesures de confort, et, à cet égard, la maladie de la COVID-19 n’est pas différente.

Nous comprenons qu’il s’agit de circonstances très difficiles à aborder, et nous voulons lancer un dialogue ouvert pour vous rassurer autant que possible et pour vous aider à comprendre ce qui pourrait se produire, dans le pire des cas. Un soutien supplémentaire est disponible pour vous aider à faire face à cette situation. N’hésitez pas à communiquer avec l’équipe des soins pour entamer une discussion plus approfondie sur les objectifs de soins de votre proche.

Nous demeurons voués à prendre soin de nos personnes résidentes, votre proche. Nous sommes de tout cœur avec vous pendant cette période déstabilisante. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de lire cette lettre.

Veuillez agréer l’expression de mes sentiments les plus sincères.

Dre Valerie Lewis, MD, CCFP, COE                         
Conseillère médicale

Shannex